Tony Khindria a la particularité d’avoir exercé le droit dans trois pays : l’Inde, l’Angleterre et la France. Avocat d’origine indienne, il a passé ses premières années dans le Nord de l’Irlande, puis la plus grande partie de sa carrière entre Paris, Londres et New Delhi.

Il parle couramment le français, l’anglais et le pendjabi. Il est à la fois membre de la Haute Cour de Delhi et de l’Incorporated Law Society de Bombay, membre de la Law Society d’Angleterre et du Pays de Galles et avocat au Barreau de Paris.

Tony Khindria est intervenu aux côtés de plusieurs multinationales pendant plus de 25 ans dans la conduite de leurs affaires en Inde, dans des domaines aussi variés que l’industrie automobile, la banque, la défense, l’ingénierie, les infrastructures, les technologies de l’information, les logiciels, le commerce électronique, le maritime, l’industrie pharmaceutique. Il possède une connaissance approfondie des pratiques de marché en occident et en Inde et des cultures des pays concernés.

Il intervient régulièrement sur des dossiers impliquant des éléments transfrontaliers entre l’Angleterre et la France, tant en conseil qu’en contentieux.

Tony a en outre travaillé au département international du service juridique d’Alcatel à Paris, où il était en charge des affaires indiennes du groupe.

Publications

Tony Khindria a écrit plusieurs articles sur la pratique du droit indien, ainsi que deux ouvrages :  Khindria on Business Law: An Indian Perspective (LexisNexis Butterworths, 2003) et Foreign Direct Investment in India (Sweet & Maxwell, 1997).